Gis Sol » Les zones d’aptitude viticole AOC et l’aléa érosif des sols en région Languedoc-Roussillon
 

Les zones d’aptitude viticole AOC et l’aléa érosif des sols en région Languedoc-Roussillon

Le Référentiel Régional Pédologique au 1/250 000ème couvrant le Languedoc-Roussillon a permis d’affiner l’aléa érosif des sols à l’échelle de la région. L’aléa est fort au nord-ouest de Nîmes et de Carcassonne en raison des vignobles et des cultures couvrant peu des sols fortement érodibles et d’une forte agressivité des pluies. En Lozère, le faible aléa est lié à des sols peu sensibles à la battance et à la prédominance de forêts et de prairies protégeant les sols de l’érosion. Le littoral, pourtant soumis à une forte pression urbaine et à une artificialisation des sols importante, est cependant assez peu sensible à l’érosion des sols. Dans ces zones d’habitat concentré, ce sont néanmoins les zones périurbaines entourant les grandes villes qui sont les plus concernées.
L’estimation de l’influence de l’aléa érosif sur la qualité des eaux superficielles a quant à elle montré une forte influence du facteur saisonnier sur l’altération de la qualité des eaux superficielles, notamment par des teneurs en matières en suspension plus élevées dans les eaux en automne.
Enfin, l’étude des zones d’appellations viticoles montre que les vignobles les plus sensibles à l’aléa érosif sont localisés aux environs de Carcassonne et de Montpellier, tandis que ceux des plaines littorales sont moins sensibles.

Cette carte est issue du RESF. L’utilisateur s’engage à citer le rapport sur l’état des sols de France.



Télécharger la carte en .jpg (basse définition)
Télécharger la carte en .pdf (haute définition)

Mots Clés : , ,