Gis Sol » La pierrosité des sols

La pierrosité des sols

La quantité d’éléments grossiers dans le sol détermine sa pierrosité. Ces éléments correspondent aux constituants minéraux du sol de diamètre supérieur à 2 millimètres, ceux inférieurs à 2 millimètres représentant la terre fine. Les conséquences de la pierrosité sur les propriétés des sols sont assez complexes et dépendent de la taille des éléments grossiers, de leur forme, de leur pétrographie, ... Lire la suite
La quantité d’éléments grossiers dans le sol détermine sa pierrosité. Ces éléments correspondent aux constituants minéraux du sol de diamètre supérieur à 2 millimètres, ceux inférieurs à 2 millimètres représentant la terre fine.

Les conséquences de la pierrosité sur les propriétés des sols sont assez complexes et dépendent de la taille des éléments grossiers, de leur forme, de leur pétrographie, de leur degré d’altération, de leur porosité, de leur dureté et du volume qu’ils occupent.

La présence d’éléments grossiers est généralement considérée comme une contrainte pour l’agriculture. En effet, ils réduisent le volume de terre fine du sol, limitant la quantité d’éléments nutritifs et d’eau disponibles pour les plantes. Ainsi, pour une épaisseur de sol donnée, un sol caillouteux contient moins d'éléments nutritifs et retient moins d’eau qu’un sol non caillouteux.

Les éléments grossiers sont à l’origine de difficultés lors de la préparation du sol, du semis et de l’augmentation de l’usure du matériel. Ils gênent la germination et peuvent causer des lésions sur les plantes lorsqu’ils sont déplacés par les engins agricoles. Cependant, ces inconvénients sont surtout dommageables en cultures annuelles. Ils le sont moins en cultures pérennes, que ce soit en prairie ou en cultures ligneuses.

Certains éléments grossiers peuvent, lorsqu’ils sont altérés, fournir des éléments nutritifs à la plante comme les micas par exemple qui fournissent du potassium. D’autres peuvent constituer une réserve en eau non négligeable et notamment les éléments grossiers issus de la craie. Ils peuvent améliorer la structure du sol en augmentant la part des petits agrégats et ainsi favoriser le développement des racines dans le sol. Dans un sol argileux, ils peuvent favoriser la fissuration du sol. Ils peuvent aussi limiter le tassement.
Fermer

Données