L’élaboration de ce guide est une action conduite par le RMT « Sols et Territoires ». Sa vocation principale est d’apporter un appui aux actions de porter-à-connaissance des informations sur les sols qui sont menées par le
RMT, pour que les données disponibles sur les sols soient valorisées de façon optimale. Il s’agit de présenter les différentes sources d’information existantes sur les sols et leurs complémentarités, en focalisant particulièrement le discours sur les bases de données au format DoneSol : quelles sont leurs potentialités et les limites d’utilisation ? Ce guide ponctué d’exemples a été pensé et conçu comme un complément à la fourniture des bases de données Sol. Il n’a pas vocation à être un traité de pédologie ou de géomatique, il se veut accessible à tous, du décideur au géomaticien.

Les Rendez-Vous RMQS2 2022

Les Rendez-Vous RMQS 2022 ont eu lieu à Orléans les 19 et 20 mai 2022.

Cet événement était particulièrement attendu, après l’édition 2021 organisée en visioconférence. Pour la première fois depuis plus de deux ans, les partenaires régionaux du RMQS ont pu se rencontrer et échanger de visu entre eux. Ils ont pu également échanger avec l’équipe coordinatrice du programme, les membres du Conservatoire européen des échantillons de sol et des scientifiques travaillant sur les données et échantillons du RMQS.

Comme les années précédentes, l’édition 2022 a donné la parole à de nombreux intervenants pour présenter leurs travaux associés au RMQS sur la contamination des sols, le carbone, l’eau, le changement climatique et la biodiversité. De nouveaux outils de saisie de données sur terrain ont été présentés. Ce fut aussi l’occasion pour l’équipe coordinatrice de présenter un bilan à mi-parcours de la 2e campagne d’échantillonnage et pour les partenaires régionaux d’intervenir pour livrer leurs anecdotes et expériences sur les six premières années écoulées. Les perspectives pour la suite de la campagne ont été évoquées.

Le programme de ces Rendez-Vous RMQS2 2022 est détaillé ci-dessous. Certaines présentations sont disponibles au téléchargement.

Introduction et présentation de la campagne LUCAS Soil 2022, par Luca Montanarella, Commission Européenne, Centre Commun de Recherche

Travaux sur les échantillons et données du RMQS

Thème carbone, eau et changement climatique

Mesure de la stabilité thermique et de la composition élémentaire de la matière organique des sols français par analyse thermique Rock-Eval, par Pierre Barré, ENS

Approfondissement sur les données volumétriques du RMQS1 et RMQS2, par José-Luis Múnera-Echeverri, InfoSol, INRAE

Evaluation du réservoir en eau utilisable sur les sites du RMQS : point d’avancement, par l’équipe RU, UR Sols et InfoSol, INRAE

Thème nouveaux outils de saisie des données sur le terrain

OGAM Nomade : point d’avancement, par Alain Pickel, InfoSol, INRAE

Fichier de saisie enquêtes, par Alexandre Hatet, Chambre d’agriculture des Pays de la Loire

Thème Contamination des sols

Nouveaux contaminants suivis, par Nicolas Saby, InfoSol, INRAE

Projet RMQS-Phytosol, par Claire Froger, InfoSol, INRAE

Screening de contaminants organiques dans les sols, par Giovanni Caria, Laboratoire d’analyse des sols, INRAE

Thème Outre-Mer

RMQS Outre-Mer : valorisation des données de la première campagne et préparation de la deuxième campagne d’échantillonnage, par Kenji Fujisaki, UMR Eco&Sols, IRD

Thème biodiversité

Atlas français des champignons du sol, par Christophe Djemiel, UMR Agroécologie, INRAE

Projet RMQS-Biodiversité, par Camille Imbert, InfoSol, INRAE

Bilan de mi-campagne du RMQS2

Bilan de mi-campagne RMQS2, Interventions d’InfoSol et des partenaires

Outil de consultation interactive des données RMQS

Lettre d’actualités RMQS 2021

Arsenic et mercure dans les sols : les zones exposées en France

Programme Base de Données d’Analyses de Terre (BDAT), financé par le Gis Sol, coordonné par l’Unité InfoSol de INRAE

L’unité InfoSol, située 2163 avenue de la pomme de pin, CS 40001 – Ardon, 45075 Orléans CEDEX 2, sous tutelle de INRAE, coordonne un programme s’inscrivant dans la durée sur le suivi de la qualité des sols de France. Ce programme vise à répondre à des problématiques liées à la production agricole ou à la préservation de l’environnement. Son objectif est de participer à l’amélioration de la connaissance sur les propriétés des sols et de leur évolution spatio-temporelle dans le cadre du suivi de la qualité des sols de France métropolitaine. Ce programme est financé par le Groupement d’Intérêt Scientifique sur les Sols, Gis Sol.

Dans ce cadre, des analyses de terre réalisées à la demande d’agriculteurs par des laboratoires d’analyses de sol agréés par le ministère en charge de l’agriculture sont recueillies et analysées sur la base légale de l’exécution d’une mission d’intérêt public et à des fins de recherche scientifique.

Si vous êtes agriculteur et avez demandé des analyses de terre à un laboratoire agréé depuis 1990, ces analyses ont peut-être été fournies par ce laboratoire à l’unité InfoSol dans le cadre de ce programme.

L’utilité des données récoltées pour atteindre les objectifs de ce programme : les analyses de sol réalisées par les laboratoires d’analyse de sol en France sont d’environ 250 000/an. Le nombre important d’analyses recueillies permet d’atteindre une représentativité statistique suffisante à l’échelle cantonale et sur un pas de temps de 5 ans. Les données personnelles directement identifiantes recueillies par le laboratoire d’analyses de sol lors de la demande d’analyse réalisée par l’agriculteur ne sont pas fournies à l’unité InfoSol. Seule la commune où se situe la parcelle agricole dans laquelle le sol a été prélevé est fournie pour permettre la géolocalisation de l’analyse. Les analyses ainsi recueillies sont utilisées pour réaliser des statistiques à différents niveaux d’agrégation (canton, petite région agricole, département, région) et seules ces données statistiques garantissant l’anonymat des agriculteurs et le respect du secret statistique sont consultables sur le site du Gis Sol https://webapps.gissol.fr/geosol/.

Les analyses de sol collectées sont utilisées par l’unité InfoSol pour l’objectif du programme indiqué ci-dessus et ne peuvent être communiquées qu’aux destinataires suivants : l’UMR SAS de INRAE-Institut Agro-AgroCampusOuest pour le contrôle de la qualité des données au regard de l’objectif du projet.

Aucun transfert de données hors de l’Union européenne n’est réalisé.

Ces informations seront conservées, dans les meilleures conditions de sécurité et de confidentialité, sans limite de durée du fait de l’intérêt historique et scientifique du suivi de la qualité des sols de France métropolitaine.

Conformément au Règlement européen relatif à la protection des données personnelles et à la loi Informatique et Libertés, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de limitation. Les analyses de sols ainsi recueillies lors de ce programme pourront faire l’objet d’un projet de recherche scientifique ultérieur à finalité similaire de recherche par l’unité et dans les mêmes conditions de confidentialité et de sécurité.

Si vous souhaitez exercer ces droits et/ou obtenir communication des informations vous concernant, veuillez-vous adresser en premier lieu au laboratoire d’analyses de sol auquel vous avez fait une demande d’analyse car il est le seul à savoir si votre analyse a été transférée à l’unité InfoSol. Vous pouvez vous adresser au Délégué à la protection des données personnelles (DPO) du laboratoire d’analyse. En second lieu, sur la base de votre commune, vous pouvez vous adresser à l’unité InfoSol, via rgpd-infosol@inrae.fr, Vous pouvez également vous adresser au DPO d’INRAE (cf. ci-dessous).

Si vous estimez, après avoir contacté le laboratoire d’analyse ou l’unité InfoSol, que vos droits Informatique et Libertés ne sont pas respectés, vous avez la possibilité d’introduire une réclamation auprès de la CNIL par courrier postal : Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés 3 Place de Fontenoy – TSA 80715 – 75334 PARIS CEDEX 07 ou en ligne https://www.cnil.fr/

L’unité se fait accompagner par le Délégué à la protection des données personnelles (DPO) de son établissement de tutelle. Ses coordonnées sont : 24, Chemin de Borde Rouge – Auzeville- CS 52627 ; 31326 Castanet Tolosan Cedex ; France Tél. : +33 1 (0)5 61 28 54 37 ; Courriel : cil-dpo@inrae.fr

Statistiques spatio-temporelles par petite région agricole des teneurs en ETM et de propriétés pédologiques issues d’observations collectées dans le cadre du programme BDETM

La carte nationale des stocks de carbone des sols intégrée dans la carte mondiale de la FAO

Spatial predictions of total and exchangeable trace elements content in France

Données surfaciques du Référentiel Régional Pédologique de la carte des pédopaysages du Loiret en format DoneSol

Base de données du Référentiel Régional Pédologique du département de la Gironde à 1/250 000

Données surfaciques du Référentiel Régional Pédologique de la carte des pédopaysages du département des Landes en format DoneSol

Statistiques sommaires issues du RMQS sur les données agronomiques et en éléments traces des sols français de 0 à 50 cm

Statistiques spatio-temporelles sur les propriétés agronomiques des sols agricoles en France issues de la Base de Données d’Analyses de Terre (BDAT)

Summary statistics of Permanent Organic Pollutants concentration in French topsoils

Données de réplication pour : Spatial variations, origins, and risk assessments of polycyclic aromatic hydrocarbons in French soils

Seuils de détection d’anomalies pour une série d’éléments traces métalliques (RMQS)

Données de réplication pour : Agriculture increases the bioavailability of silicon, a beneficial element for crop, in temperate soils

Ensemble de statistiques sommaires issues de la Base de Données d’Analyses de Terre (BDAT)

Base de Données Géographique des Sols de France à 1/1 000 000

Carte de la Réserve Utile en eau issue de la Base de Données Géographique des Sols de France

Carte de la profondeur du sol issue de la Base de Données Géographique des Sols de France

Réservoir utile des sols de la France métropolitaine

Webinaire sur le RMQS

Un webinaire sur les 20 ans du Réseau de Mesures de la Qualité des Sols (RMQS) a été présenté en mai 2020 par Claudy Jolivet, Chef de projet du RMQS à INRAE Orléans et est disponible au visionnage sur le site de l’Association Française pour l’Etude des Sols (AFES).

Chambre d’agriculture Grand-Est

Websol Rhône-Alpes

Sols de Bourgogne

Chambre d’agriculture du Tarn

Observatoire Midi-Pyrénées

Plateforme GéoNormandie

Plateforme OPenIG

Plateforme Sigena

Plateforme PIGMA

Certains Référentiels Régionaux Pédologiques ne sont pas diffusés par le Gis Sol. Vous en trouverez la liste ci-dessous.

Départements où le Référentiel Régional Pédologique est disponible avec les métadonnées au format INSPIRE

DépartementsSite web
Dordogne, Lot-et-Garonne, Pyrénées-AtlantiquesPigma
Corrèze, Creuse, Haute-VienneSigena
Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, MorbihanGéoSAS
Aude, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-OrientalesOPenIG
Eure, Seine-MaritimeGéoNormandie
Bas-Rhin, Haut-RhinGéoGrandEst

Départements où le Référentiel Régional Pédologique est disponible sans les métadonnées au format INSPIRE

DépartementsSite web
Ariège, Haute-Garonne, Gers, Lot, Hautes-PyrénéesObs-Mip
TarnCDA Tarn
Côte-d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire, YonneSols de Bourgogne
Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône, Savoie, Haute-SavoieCRA Rhône Alpes
Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, VosgesCRA Grand Est

Le Gis Sol a fêté ses 20 ans le 6 décembre 2021

A l’occasion des 20 ans du Gis Sol, trois événements ont été organisés :

Un concours de création d’outils numériques pour améliorer la diffusion des données disponibles sur les sols et pour enrichir le patrimoine de données en faisant appel aux sciences participatives.

Lien vers le concours

Une enquête auprès des utilisateurs de données sur les sols en France pour mieux connaître leurs besoins en matière de types de données sur les sols, d’échelles de travail, de thématiques étudiées, etc.

Lien vers l’enquête

Une journée « Les 20 ans du GIS Sol » le 6 décembre 2021 qui a montré les actions conduites par le GIS Sol depuis sa création en 2001 et notamment, l’offre actuelle d’informations sur les sols.

Lien vers la journée « Les 20 ans du GIS Sol »

Le SOLathon du Gis Sol

A l’occasion de ses 20 ans, le Groupement d’intérêt scientifique sur les Sols (Gis Sol) organise un concours de création d’outils numériques pour améliorer la diffusion des données disponibles sur les sols d’une part, et pour enrichir le patrimoine de données en faisant appel aux sciences participatives d’autre part.

Les candidats seront invités à relever un des 4 défis proposés.

Défi n°1 : Mieux connaître les sols près de chez moi 

Défi n°2 : Rejoindre les observateurs des sols (sciences participatives) 

Défi n°3 : Visualiser les sols de France en 3D 

Défi n°4 : Partager les données sols dans les jeux de stratégie 

Le concours est ouvert à tous. Les participants peuvent y concourir individuellement ou en équipe. La participation au concours est conditionnée par une inscription préalable avant le 15 novembre 2021. En cas d’équipe, une seule inscription est nécessaire. Les trois meilleurs projets seront récompensés.

 Déroulé du concours

  • Période d’inscription : du 21 juin 2021 au 31 janvier 2022
  • Lancement officiel du concours : 6 décembre 2021 à l’occasion de la journée des 20 ans du GIS Sol
  • Conception des projets : du 7 décembre 2021 au 2 mai 2022
  • Analyse des projets et audition : mai 2022
  • Remise des prix : juin 2022

Accéder au règlement du concours

Vidéo de présentation des données du Gis Sol

Diaporama de présentation du concours

Diaporama de présentation des données du Gis Sol

Nous contacter

Le GIS Sol a souhaité mieux connaître les utilisateurs de données sur les sols en France, ainsi que leurs besoins en matière de types de données sur les sols, d’échelles de travail, de thématiques étudiées, etc.

Que vous soyez utilisateurs confirmés, débutants ou simplement intéressés par les sols, votre avis nous est précieux.

Vos propositions contribueront à améliorer le système d’information sur les sols de France, en mettant notamment en adéquation les services proposés par le GIS Sol avec les besoins que vous avez exprimés pour mener à bien vos projets.

Une première restitution des résultats de cette enquête a été faite lors de la journée « Les 20 ans du GIS Sol » le 6 décembre 2021.

Le rapport complet sur les résultats de l’enquête est disponible sur le portail HAL.

Journée « Les 20 ans du GIS Sol »

6 DÉCEMBRE 2021 


Le 6 décembre 2021, le Groupement d’intérêt scientifique sur les sols (Gis Sol) a fêté ses 20 ans par un événement montrant les actions qu’il a conduites depuis sa création en 2001 et notamment, l’offre actuelle d’informations sur les sols. Ce fût également l’occasion de recueillir les attentes des utilisateurs sur les sols, compartiment clé de l’environnement, dont la gestion raisonnée des usages est de plus en plus reconnue pour le maintien des activités agricoles (alimentaires et non alimentaires), l’aménagement du territoire, la préservation de la biodiversité ou encore l’adaptation et l’atténuation du changement climatique.

Cette journée s’est tenue en distanciel le 6 décembre 2021.

Le programme définitif de la journée :

9h00-9h30 : accueil des participants

9h30-9h40 : ouverture de la journée

Discours de la ministre de la Transition écologique : vidéo

Discours du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation vidéo

9h40-10h00 : l’histoire du GIS Sol : étapes marquantes : vidéo, diaporama C. Gascuel (INRAE)

10h00-10h20 : restitution des résultats de l’enquête sur les besoins en données et informations sur les sols par les utilisateurs : vidéo, diaporama P. Laville (ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation)

10h20-12h15 : l’offre actuelle du GIS Sol et son appui aux politiques publiques

Offres en support des politiques pour le climat : vidéo, diaporama M. Martin (INRAE), diaporama A. Duparque (Agro-Transfert Ressources et Territoires)

Offres en support des politiques pour la santé : vidéo, diaporama H. Roussel (ADEME) , diaporama A. Pelfrene (JUNIA)

Offres en support des politiques pour la biodiversité des sols : vidéo, diaporama A. Lévêque (OFB), diaporama M. Valé (Auréa AgroSciences)

Offres en support des politiques d’aménagement du territoire : vidéo, diaporama J.-F. Brunet (BRGM), diaporama P. Branchu (Cerema)

12h15-12h30 : grand témoin – intégration du dispositif national dans l’observatoire des sols de l’Union européenne : vidéo, diaporama L. Montanarella (EC Joint Research Centre)

12h30-14h00 : pause déjeuner

14h00-14h25 : propriétés et indicateurs de fonction des sols, quels nouveaux besoins : vidéo, diaporama T. Caquet INRAE)

14h25-15h45 : table ronde : Questions/besoins des acteurs par des collectivités, coopératives, agriculteurs : vidéo, diaporama table ronde

15h45-16h00 : pause

16h00-16h30 : présentation du concours sur les données sols : vidéo, diaporama I. Joassard (ministère de la Transition écologique)

16h30-16h45 : ouverture des données au service des politiques publiques : vidéo

16h45-17h00 : grand témoin – vision de l’organisation nationale par un acteur institutionnel européen : vidéo, vidéo des questions, diaporama R. Baritz (EEA)

17h00-17h30 : conclusion des co-présidents du Gis Sol : vidéo

Télécharger le programme détaillé

BDSolU : La base de données des analyses de sols urbains

Valorisation des terres excavées issues de sites et sols potentiellement pollués

Notre-Environnement – La contamination des sols par les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)

Qualité des sols en France : le BRGM devient membre du GIS Sol

ONF – Les sols forestiers : capital santé des forêts

CNPF – Le sol forestier : élément clé pour le choix des essences et la gestion durable

Notre-Environnement – les sols en Outre-Mer

Un outil de détermination des fonds pédogéochimiques pour la gestion des sites et sols potentiellement pollués

La Base de Données des analyses de Sols Urbains (BDSolU) bancarise des analyses de sols prélevés dans des conditions et selon des protocoles variés, en particulier en milieu urbain. Elle contient aussi la description des lieux de prélèvement, des sondages, des échantillons et des méthodes associés à ces analyses.

Diagnostiquer les sites et sols pollués et gérer les terres excavées

Pour un territoire donné, les concentrations naturelles d’éléments ou de substances persistantes dans le sol, en dehors de tout apport lié aux activités humaines, constituent le « fond pédogéochimique naturel » (FPGN). Le FPGN et les concentrations diffuses dues aux activités humaines constituent le « fond pédogéochimique anthropisé » (FPGA).

Au cours d’un diagnostic de site, la méthodologie nationale de gestion des sites et sols pollués recommande de juger la qualité du sol par comparaison aux sols voisins de la zone d’investigation du site et au fond pédogéochimique.

De son côté, la démarche de valorisation des terres excavées au cours des chantiers d’aménagement prévoit de considérer leur cohérence avec le fond géochimique local.

Les valeurs de fonds pédogéochimiques anthropisés sont donc déterminantes dans le cadre de la gestion des sites et sols pollués.

Développement d’un outil de restitution en cours

Toutefois, en milieu urbain, le fond pédogéochimique est fortement anthropisé et mal connu, ce qui justifie le développement de la BDSolU.

Dans un premier temps, celui-ci s’est appuyé, sur le recueil des analyses de sols urbains réalisé à l’échelle nationale par le BRGM pour le compte du ministère en charge de l’environnement dans le cadre des « Diagnostics des sols dans les établissements accueillant des enfants et des adolescents ».

BDSolU est maintenant aussi alimentée grâce aux données recueillies au cours des activités du BRGM et auprès des agglomérations, des collectivités locales et des bureaux d’études souhaitant y contribuer.

Collaboration entre ADEME, BRGM, INRAE, eOde avec l’appui de Mines ParisTech

Une méthode de traitement des résultats d’analyses adaptée aux caractéristiques de ces données et un outil de consultation cartographique interactif sont actuellement en cours de développement. Cet outil repose sur l’’interopérabilité des données BDSolU et Donesol de façon à permettre l’exploitation de plus d’informations et de créer une continuité entre les résultats des zones urbaines, péri-urbaines et rurales.

Ces travaux sont conduits par le BRGM en partenariat avec INRAE, eOde et avec l’appui de Mines ParisTech. Ils s’inscrivent désormais dans le cadre des programmes du GIS SOL.

L’objectif est d’améliorer la connaissance de la qualité des sols, de mettre au point des référentiels et de proposer une plate-forme où les données seront interprétées et restituées aux utilisateurs de la manière la plus automatisée possible. Cette plate-forme sera particulièrement utile aux bureaux d’études, aux aménageurs et aux collectivités en charge des diagnostics de sols et de la gestion des terres excavées. A terme les acteurs urbains du domaine des sites et sols (potentiellement) pollués pourront aussi consulter BDSolU dans le cadre d’autres opérations :

  • Etude d’impact ;
  • Etat initial pour les sites des ICPE ;
  • Détermination de seuils de dépollution ;
  • Situation post accident ;
  • Gestion sanitaire des lieux de vie.

Lien vers la base de données : http://www.bdsolu.fr/

Les sols dans l’Inventaire Forestier National

Placé sous la tutelle des ministres chargés du développement durable et des forêts, l’inventaire forestier national est une des missions de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN). Ce dernier est en effet chargé de l’inventaire permanent des ressources forestières nationales, indépendamment de toute question de propriété (articles L 151-1 à L 151-2 et R 151-1 du Code Forestier).

L’inventaire forestier national figure, depuis 2017, parmi les enquêtes à caractère obligatoire, reconnues d’intérêt général et de qualité statistique (labellisé CNIS). A ce titre, les coordonnées exactes des placettes réalisées relèvent du secret statistique et ne sont pas diffusées librement. Lors de la diffusion des données brutes issues des levés terrain des placettes, ce sont les coordonnées de la maille correspondante qui sont fournies. La placette d’échantillonnage se situe dans un rayon de 700 m maximum autour.

Les placettes de l’inventaire sont considérées comme « semi-permanentes », car elles font l’objet de 2 visites à cinq ans d’intervalle par les opérateurs de l’inventaire, qui possèdent une autorisation spécifique pour entrer sur les propriétés privées forestières. Elles n’ont pas vocation à être visitées ou utilisées par d’autres organismes.

La méthode d’inventaire actuelle

Depuis 2005, l’inventaire forestier national applique une méthode statistique par sondage systématique annuel sur l’ensemble du territoire métropolitain. Elle permet de produire annuellement des résultats nationaux et régionaux précis par agrégation de données issues de cinq campagnes annuelles. L’inventaire forestier repose sur une grille à maille carrée de 1 km de côté, mise en place pour construire dix échantillons annuels différents. Chaque année, un échantillon représentatif de l’ensemble du territoire est constitué en tirant des points au hasard au sein des mailles de l’année considérée.

La première phase statistique de l’inventaire est la photo-interprétation ponctuelle. À partir de l’orthophotographie départementale de référence en infrarouge couleur (BD ORTHO® IRC), des informations relatives à la couverture du sol (couverture boisée fermée ou ouverte, lande, formation herbacée, etc.), à son utilisation (agricole, accueil du public, production de bois, etc.) et à la taille des formations ligneuses sont notées sur des placettes de 25 mètres de rayon entourant les points d’inventaire.

La seconde phase consiste à tirer un sous-échantillon parmi les points de la première phase : seules les couvertures boisées et les landes font l’objet d’un inventaire sur le terrain, soit environ 7 000 points visités chaque année. Ces points font l’objet de levés de terrain complets : des observations et mesures portant sur le milieu et la végétation (arborée ou non) sont effectuées sur les placettes concentriques entourant le point. Cela permet de qualifier plusieurs dizaines de caractéristiques qualitatives et quantitatives, concernant le peuplement forestier, la végétation, les conditions stationnelles (pente, exposition, sol, etc.), les arbres (hauteur, diamètre, accroissement, âge, etc.) et le bois mort au sol.

L’ancienne méthode de l’Inventaire

Depuis la création de la mission d’inventaire forestier national en 1960 et jusqu’en 2004, l’inventaire était réalisé par enquêtes départementales successives et asynchrones, avec une périodicité d’environ 12 ans. Le premier département inventorié, la Gironde, cumule ainsi 4 cycles d’inventaires (1961, 1977, 1987, 1998) et la plupart des autres départements en ont 3 (voire 2). Cette méthode avait été retenue pour assurer une cohérence avec le découpage administratif ; si son taux d’échantillonnage au niveau de chaque département était très élevé, les mises-à-jour étaient éloignées dans le temps et l’obtention de résultats à une échelle supradépartementale limitée du fait du caractère asynchrone des échantillons départementaux. En 1999, les tempêtes Lothar et Martin frappent la France. L’évaluation des volumes de bois touchés met en évidence les limites de cette méthode, les départements affectés ayant, pour certains, été inventoriés plus de 10 ans auparavant. Un changement de méthode est étudié, pour être effectif en 2005.

En ce qui concerne les coordonnées des placettes « ancienne méthode », celles-ci ne relèvent pas du secret statistique. Ce sont donc les coordonnées réelles qui sont diffusées. Noter néanmoins que leur niveau de précision est évalué à + ou – 25 m.

Les données sol

La prise de données pédologiques sur les placettes de l’inventaire forestier national a débuté en 1987 à l’échelon de Nancy. Elle a été étendue en 1992 à l’ensemble du territoire national.

Les premières descriptions pédologiques étaient enregistrées sur un modèle proche de la base DoneSol en cours de création avec description par horizon. Cependant l’inventaire a évolué vers un modèle plus synthétique basé sur la description des horizons par facteurs pédologiques (horizons de texture, d’hydromorphie, de carbonatation, etc.). Deux raisons motivaient cette évolution : en premier pour permettre une exploitation facilitée et une saisie plus rapide, en deuxième pour coller au but recherché qui était une caractérisation des écosystèmes forestiers (typologie des stations forestières)  par les grands facteurs pédologiques conditionnant le développement et la croissance des arbres. Cette méthode de description  a été décrite par Jabiol B. & Gegout J.-C. (1992) et était amplement utilisée par les auteurs de catalogues des stations forestières.

Le relevé des données sol est réalisé lors de la première visite des placettes. Il est basé sur la description d’une fosse pédologique de 40 cm de profondeur suivi d’un sondage à la tarière jusqu’à une profondeur limite de 1m. Une description de l’humus est également réalisée. Les données détaillées sont consignées sur une fiche de relevé scannée au bureau et les données synthétiques sont insérées dans la base de données après saisie. La saisie des données sur le terrain a débuté en 2008.

La dénomination des types de sol s’appuie sur une clé des sols basée sur la classification CPCS modifiée (Duchaufour P., 1983), les types d’humus sur les prémices de la typologie des formes d’humus (Jabiol B., 1994) reprise dans le Référentiel Pédologique 2008 (AFES, 2008).

Les relevés de terrain ont été effectués par environ 25 équipes  ayant reçu une formation pédologique de base, et encadrées par 5 écologues-formateurs vérifiant les données, au bureau et sur le terrain. Des formations continues sont dispensées pour chaque département ou région.

Les données sol de l’inventaire forestier national, ancienne et nouvelle méthode, ont été versées dans DoneSol en décembre 2021 après mise en cohérence avec les tables et les champs de DoneSol. Cela concerne 95 873 relevés pour l’ancienne méthode (période 1987-2004) et 93 043 relevés pour la nouvelle méthode (période 2005-2019).

Journée mondiale des Sols

L’Association pour l’Etude des Sols (Afes) organise, du 2 au 7 décembre 2021, différents événements dans le cadre de la Journée mondiale des Sols de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Le thème de la Journée mondiale des sols 2021 est la salinisation des sols pour comprendre les problématiques de pollution posées par l’accumulation de sels minéraux dans les sols.

L’objectif de ces événements organisés par l’Afes sera plus largement d’explorer les différents phénomènes de dégradation des sols (salinisation, pollutions, érosion, perte de matière organique et de biodiversité,…) et les solutions territoriales susceptibles d’être mise en œuvre pour atténuer ces dégradations. Ce sera également l’occasion d’échanger sur le concept de « santé des sols ».

Le Gis Sol soutient la Journée mondiale des sols.

Les Rendez-Vous RMQS2 2021

Les 4 et 5 février 2021 a eu lieu la 5e édition des Rendez-Vous RMQS2.

Cet événement permet chaque année de rassembler les équipes des douze partenaires régionaux de la deuxième campagne du RMQS afin de faire le bilan de l’année écoulée et de préparer la prochaine année RMQS, de permettre aux partenaires RMQS2 d’échanger entre eux et avec l’équipe coordinatrice du projet RMQS d’InfoSol et de présenter les avancées des projets en lien avec le RMQS.

Cette année, malgré les contraintes liées à la pandémie, la campagne d’échantillonnage a pu se poursuivre grâce à l’implication des équipes régionales de terrain, du personnel du Conservatoire européen des échantillons de sols (CEES), des laboratoires d’analyses et de l’équipe projet RMQS2 chargée de coordonner le programme. Les tests de suivi des produits phytosanitaires ont pu se poursuivre et les tests de mesure de la biodiversité du sol ont également pu démarrer.

Pour cette édition particulière des rendez-vous RMQS2, pour la première fois en mode virtuel, plus d’une soixantaine de participants ont répondu présents. Parmi eux, des membres des partenaires régionaux, des membres du Gis Sol, des scientifiques travaillant sur des projets associés au RMQS, l’équipe coordinatrice du projet RMQS et l’équipe du CEES.

Les diaporamas des travaux actuels ou récents en lien avec le RMQS présentés durant ces Rendez-Vous RMQS2 2021 sont listés ci-dessous :

Etudes de laboratoires analysant les sols du RMQS :

Projets et travaux associés au RMQS :

  • RMQS-RU, par Maud Seger et Nathalie Curassier, INRAE, UR Sols, Orléans
  • RMQS et carbone, par Léo Maciotta, GET Observatoire Midi-Pyrénées, INRAE, InfoSol, Orléans

Lettre d’actualités RMQS 2020

Comment accéder aux données du Gis Sol ?

Voici une vidéo qui explique comment accéder aux données du Gis Sol.

Le RMQS a 20 ans !

Les premiers sites du RMQS (Réseau de Mesures de la qualité des Sols) ont été mis en place dans le Loiret en 2000. En cette année 2020, le RMQS fête donc ses 20 ans ! A cette occasion, l’unité InfoSol a organisé le 6 février 2020 au centre INRAE d’Orléans un événement pour réunir l’ensemble des acteurs ayant contribué à ce réseau depuis son démarrage.

Cette demi-journée a permis de faire une rétrospective sur la naissance de ce programme national, de mettre en avant les principales avancées scientifiques auxquelles ce programme a contribué, au regard des enjeux actuels concernant les sols : contamination et santé, biodiversité, carbone et changement climatique, et d’envisager les attentes et les perspectives pour ce réseau dans les années futures. Une centaine de participants étaient présents : partenaires régionaux de terrain, représentants du Gis Sol et de INRAE, scientifiques ayant contribué au programme, anciens collaborateurs, membres de l’équipe projet actuelle. Toutes ces personnes ont exprimé leur reconnaissance vis-à-vis des exploitants et gestionnaires pour leurs accueils sur leurs parcelles, sans qui le programme ne pourrait pas être mené à bien. Ils ont aussi salué le chemin parcouru depuis le démarrage du programme, la ténacité dont ont fait preuve tous ses acteurs pour maintenir un projet sur un temps aussi long. Ils ont souligné le rôle essentiel que joue désormais le RMQS pour répondre aux grands enjeux actuels et futurs concernant les sols.

Les diaporamas présentés lors de cette demi-journée, ainsi que le témoignage vidéo d’un agriculteur dont ses parcelles contiennent un site RMQS, sont téléchargeables ci-dessous.

Introduction :

Introduction, par Philippe HINSINGER, INRAE, chef de département AGROENV

La naissance du RMQS, par Dominique ARROUAYS, INRAE, directeur d’InfoSol de 2000 à 2011 et Jacques THORETTE, DREAL Centre-Val de Loire, chef de la Mission management de la connaissance et données

Le Réseau de mesures de la qualité des sols, par Claudy JOLIVET, INRAE, chef de projet RMQS

Les travaux réalisés depuis 20 ans :

Stratégie d’échantillonnage, par Nicolas SABY, INRAE

Méthodologie et manuel, par Philippe BERCHÉ, INRAE

Les enquêtes RMQS, par Line BOULONNE, INRAE

Les résultats scientifiques :

Contaminants, par Nicolas SABY, INRAE

Biodiversité, par Camille IMBERT, INRAE

Carbone, par Manuel MARTIN, INRAE

Vidéo : témoignage de Jacky BROSSE, agriculteur, sur son expérience avec le RMQS

Un webinaire sur les 20 ans du RMQS a également été présenté en mai 2020 par Claudy Jolivet, Chef de projet du RMQS à INRAE Orléans et est disponible au visionnage sur le site de l’Association Française pour l’Etude des Sols (AFES) au lien suivant : https://vimeo.com/channels/webinairesafes/416049027

Lettre d’actualités RMQS 2019

Cette carte se base sur les mesures des sites du Réseau de Mesure de la Qualité des Sols (RMQS), première campagne, pour fournir les estimations spatialisées, à une résolution de 1000 m, produites à l’aide d’un algorithme géostatistique robuste, des teneurs en cadmium extractible sur l’horizon de surface (0-30 cm).

Télécharger la carte en basse définition (.jpg)

Télécharger la carte en haute définition (.pdf)

Accéder à la couche en webservice

Cette carte se base sur les mesures des sites du Réseau de Mesure de la Qualité des Sols (RMQS), première campagne, pour fournir les estimations spatialisées, à une résolution de 1000 m, produites à l’aide d’un algorithme géostatistique robuste, des teneurs en zinc total sur l’horizon de surface (0-30 cm) .

Télécharger la carte en basse définition (.jpg)

Télécharger la carte en haute définition (.pdf)

Accéder à la couche en webservice

Cette carte se base sur les mesures des sites du Réseau de Mesure de la Qualité des Sols (RMQS), première campagne, pour fournir, à l’aide d’un algorithme géostatistique robuste, les estimations spatialisées des teneurs en arsenic total sur l’horizon de surface (0-30 cm) à une résolution de 1000 m.

Télécharger la carte en basse définition (.jpg)

Télécharger la carte en haute définition (.pdf)

Accéder à la couche en webservice

Carte des sols sur le Géoportail

Les Référentiels Régionaux Pédologiques (RRP) sont une représentation des sols à l’échelle du 1/250 000 réalisée par département ou par région dans le cadre du programme Inventaire, Gestion et Conservation des Sols (IGCS) coordonné par le Groupement d’Intérêt Scientifique sur les Sols (GIS Sol). Les sols sont représentés sous la forme d’ensembles cohérents – portion de la couverture pédologique qui présente des caractéristiques communes en termes de paysage et de répartition des sols – appelés Unités Cartographiques de Sols (UCS). A cette échelle de représentation, chacune des UCS est caractérisée par un regroupement d’un ou plusieurs types de sol différents, nommés Unités Typologiques de Sol (UTS). Le GIS Sol et le RMT Sols et Territoires se sont donnés pour mission de valoriser ces données au travers d’une carte des sols visible via le Géoportail. Des infobulles, accessibles par un clic gauche sur une entité de la carte, permettent d’obtenir des informations complémentaires : contenu des UCS en UTS, définition des familles de sols, coordonnées des gestionnaires des RRP pour l’accès aux données…

Source :

Groupement d’Intérêt Scientifique sur les Sols (GIS Sol) et Réseau Mixte Technologique Sols & Territoires, Pédologie – Les sols dominants de France métropolitaine, 2019.

Accéder à la carte des sols sur le Géoportail

Liens connexes :

Rechercher un tableau de données